©2018, PENSEZ VISUEL, Fanny THOMAS

Please reload

Posts Récents

Facilitateur et facilitateur graphique, un duo de choc!

April 3, 2017

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Facilitation graphique, Scribing, Sketchnoting, quelle différence dans ma pratique?

January 11, 2017

La facilitation graphique est une prestation qui regroupe plusieurs types d’interventions qu’il est nécessaire de clarifier. Ainsi, selon le contexte et selon les besoins du client, je propose le format d’intervention le plus adapté aux attentes et aux objectifs.

 

Cet article me permet ainsi de mettre en perspective la facilitation graphique, le scribing et le sketchnoting, dans ma pratique en illustrant, quand je le peux, avec des exemples...

 

La Facilitation graphique 

 

La facilitation graphique est avant tout un outil d’intelligence collective, permettant à un groupe de mener une réflexion, de développer sa capacité à échanger et à produire en s’appuyant sur des éléments visuels, graphiques.

 

Contexte de l’intervention 

La facilitation graphique intervient toujours en atelier ou en workshop. Il doit y avoir une volonté de produire en groupe, d’échanger sur un sujet, mais surtout d’apporter une contribution collective à une réflexion autour d’une problématique quelconque.

 

Déroulé de l’intervention 

Tout d’abord, il est important de préciser que dans ce type d’intervention, le facilitateur graphique est l’animateur et le concepteur de l’atelier. Pour cela, il procède en amont à l’élaboration, au design de sa séquence d’animation en fonction des besoins du client. Ensuite il conduit l’atelier à travers différents exercices qu’il aura lui même conçus et matérialise la progression du groupe sur une fresque graphique. Cette fresque est le point central de l’atelier, le facilitateur graphique s’appuie dessus pour faire évoluer les réflexions et construit la représentation visuelle directement avec le groupe. Une fois l’intervention terminée, il numérise sa production et la diffuse à l’ensemble des participants pour garder une trace de l’atelier.

 

 

 

Graphic recording ou Scribing 

 

 

Une intervention de graphic recording n’a pas les mêmes objectifs qu’une intervention de facilitation graphique. Elle n’a pas pour but de produire quelque chose mais essentiellement de capter l’attention d’un public et de rendre intelligible des systèmes de pensées complexes (la facilitation graphique répond aussi à ces deux problématiques mais va plus loin dans l’intention finale). 

 

Contexte de l’intervention 

Le graphic recorder intervient dans des conférences, des séminaires, des tables rondes,…etc. Il peut accompagner tous types d’événements dont la configuration est la suivante : un ou plusieurs speakers qui développent des informations descendantes devant un public passif.

 

Déroulé de l’intervention 

Il y a deux cas de figure :

  • soit le graphic recorder a connaissance du contenu de l’événement et peut ainsi préparer son intervention (élaboration d’un langage visuel spécifique, esquisse de fresque en fonction des messages à faire passer,…etc)

  • soit il n’en a pas connaissance et l’intervention se réalise intégralement au moment de l’événement.

Dans les deux cas, le graphic recorder se place derrière le speaker (face au public) et matérialise en live, sur une fresque, les propos de l’intervenant. Il numérise ensuite sa production et la diffuse à l’organisateur de l’événement.

 

 

Fresque en graphic recording pour l'Apéro UX organisé par Flupa chez Teads Montpellier

 

Fresque en graphic recording pour l'Apéro UX organisé par Flupa chez Teads Montpellier

 

Le Sketchnoting 

 

Si le sketchnoting est une manière personnelle de prendre ses notes à partir d’illustrations et d’éléments graphiques, dans ma pratique, je m'inspire de cette discipline pour proposer deux types t’interventions :

 

Le Carnet de voyage et la Mosaïque de l’évènement.

 

Ces deux interventions ont le même objectif, capter et matérialiser des moments forts d’un événement afin d’en garder une trace. Cependant les formats de communication sont différents : l’un est en petit format (carnet A5, A4) l’autre en très grand format (fresque de 1m x 3m en général).

 

Contexte de l’intervention 

Le Sketchnoting peut intervenir dans les mêmes contextes que le graphic recording, mais il est sollicité généralement pour des événements où les participants sont plus acteurs, c’est à dire, dans les événements qui proposent en plus des plénières, des ateliers d’expérimentation.

 

Déroulé de l’intervention « Carnet de voyage »

Le sketchnoter intègre l’événement comme un participant, il assiste aux plénières, aux différents ateliers et « prend des notes illustrées » sur un carnet. Une fois l’intervention terminée, il numérise l’ensemble du carnet et remet à l’organisateur de l’événement le carnet ainsi que le fichier numérique.

 

Déroulé de l’intervention « Mosaïque »

Le sketchnoter se place à un endroit stratégique de l’événement, un endroit de passage entre les différents ateliers et interroge les participants au fur et à mesure de la journée. Il prend en note rapidement ces échanges et les retranscrit graphiquement sur la fresque lorsque les participants sont en activité. Une fois l’intervention terminée, il numérise sa production et la diffuse à l’organisateur de l’événement.

 

Fresque "Mosaïque" que j'ai réalisée lors de L'agile Tour Montpellier dans les locaux d'IBM (taille 1m x 2,80m)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square